top of page
  • Writer's picturevanessamclarty

Rapport de marché pour le mois de mai

Le rapport du marché de mai à #Longueuil est prêt !! Pensez-vous qu'il s'agit d'un marché d'acheteurs ou de vendeurs ? Nous allons jeter un coup d'oeil. Pour les maisons unifamiliales : Analyse Jours moyens sur le marché : Les jours moyens de présence sur le marché ont augmenté d'environ 14,58 %. Cela suggère que les maisons mettent plus de temps à se vendre, ce qui peut être le signe d'un ralentissement du marché ou d'une évolution vers un marché d'acheteurs. Prix ​​médian : Le prix médian a augmenté d'environ 0,67 %. Cela indique que la valeur des maisons continue d’augmenter, même si l’augmentation est modeste. Cela peut suggérer que le marché reste compétitif. Inscriptions en vigueur: Les inscriptions actives ont diminué d'environ 1,76 %. Cela implique une légère réduction de l'offre, ce qui peut exercer une pression à la hausse sur les prix et est généralement le signe d'un marché vendeur, bien que la diminution soit faible. Ventes : Le nombre d'inscriptions vendues a diminué d'environ 5,61 %. Cela indique une réduction de la demande, ce qui peut être le signe d'un refroidissement du marché et d'une évolution vers un marché d'acheteurs. Conclusion Compte tenu des signaux mitigés : L'augmentation du nombre moyen de jours sur le marché et la diminution des inscriptions vendues suggèrent une tendance au ralentissement, indiquant potentiellement un déplacement vers un marché d'acheteurs. Toutefois, l’augmentation du prix médian et la légère diminution des inscriptions actives suggèrent qu’il existe encore une certaine concurrence et une certaine demande sur le marché. Sur la base de ces statistiques, le marché est probablement en transition. Il montre des signes de refroidissement, mais pas assez drastiquement pour le classer pleinement comme un marché d'acheteurs pour l'instant. Il serait peut-être plus juste de le décrire comme un marché équilibré avec une légère tendance vers les acheteurs. Des données supplémentaires des mois à venir contribueraient à confirmer cette tendance.


Pour les copropriétés : Analyse: Jours moyens sur le marché : Les jours moyens de présence sur le marché ont diminué d'environ 11,76 %. Cela suggère que les copropriétés se vendent plus rapidement, ce qui peut être le signe d'un marché plus concurrentiel, généralement révélateur d'un marché de vendeurs. Prix ​​médian : Le prix médian a augmenté d'environ 1,85 %. Cela indique que les prix des copropriétés augmentent, ce qui est un autre indicateur d'un marché vendeur. Inscriptions en vigueur : Les inscriptions actives ont augmenté d'environ 5,09 %. Cela implique une augmentation de l'offre, ce qui peut exercer une pression à la baisse sur les prix et est généralement le signe d'un marché d'acheteurs. Toutefois, l’augmentation des inscriptions actives est relativement modeste. Ventes : Le nombre d'inscriptions vendues a diminué d'environ 16,29 %. Cela indique une réduction de la demande, ce qui peut être le signe d'un refroidissement du marché et d'une évolution vers un marché d'acheteurs.


Conclusion Compte tenu des signaux mitigés : La diminution du nombre moyen de jours de présence sur le marché et l'augmentation du prix médian suggèrent un marché compétitif et favorable aux vendeurs. Cependant, l'augmentation des inscriptions actives et la diminution des inscriptions vendues suggèrent une tendance au ralentissement et un déplacement potentiel vers un marché d'acheteurs. Selon ces statistiques, le marché des copropriétés semble être en transition. Les données montrent des signes d’une concurrence accrue (ventes plus rapides et hausse des prix), mais également d’une augmentation de l’offre et d’une diminution de la demande. Cela indique un marché qui pourrait évoluer vers l'équilibre, avec de légères tendances vers un marché d'acheteurs en raison de l'augmentation de l'offre et de la réduction des ventes. Des données supplémentaires des mois à venir contribueraient à confirmer cette tendance.

Kommentare


bottom of page